Arno Barrat

photo-blog-1-copie-1.jpg

 

Arno Barrat : jongleur, manipulateur d'objets

 

En recherche permanente dans son travail de jonglerie, Arno Barrat évolue autour du mouvement, de la rythmique et des formes.

 

Il se lance dans cette discipline en 1997 à l'école de cirque " Les Noctambules" à Nanterre. En 2000, il quitte l'école et arpente les chemins qui le mèneront à trouver sa voie, dans la rue, aux côtés d'autres jongleurs.

 

En 2002 il rencontre Maître BENOYE qui l'initiera au Kalarippayat (art martial traditionnel du Kerala). Entre 2005 et 2007 il apprend et pratique la danse africaine de l'empire Mandingue auprès de musiciens, danseuses et danseurs du ballet national de Côte d'Ivoire.

En 2005 il rencontre Martin Schwietzke avec qui il va travailler sur le mouvement, le cercle et l'improvisation dans la jonglerie.

En 2010 une nouvelle passion s'empare de lui: l'origami, art du pliage qui donne forme et relief aux choses les plus plates.

 

Jongleur pour la "compagnie ISIS" jusqu'en 2010, c'est sur le spectacle "L'invitation", pièce chorégraphiée par Véronique Asencio (compagnie Da U Passu a U Versu), qu'il rencontre Ode et Thomas.

Il se joint à eux en Mars 2010 pour l' aventure "Equivoque".

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :